Résumé

Jeudi 27 septembre 2018, les nouveaux habitants des 14 logements locatifs construits rue du Sénateur André Vantomme et rue de la Ferme à Etouy ont reçu les clefs de leurs nouveaux logements. Ces 14 logements logements sont répartis en 3 immeubles de 12 appartements, 6 type 2 et 6 type 3. Deux maisons de ville de type 4 ont également été réalisées dans ce nouveau lotissement. L'inauguration de ces nouveaux logements et des deux nouvelles rues créés pour les desservir, la rue du Sénateur André Vantomme et la rue de la Ferme aura lieu le vendredi 19 octobre 2018 à 18h.

 

Construction Neuve
Body

Jeudi 27 septembre 2018, l'équipe de l'antenne de Clermont et le maire d'Etouy ont accueilli les premiers locataires des 12 appartements locatifs construits aux 10, 20 et 40 rue du Sénateur André Vantomme et des 2 pavillons locatifs situés aux 114 et 134 rue de la Ferme à Etouy.

Les locataires ont pu signer au cours de cette journée leurs contrats de location et réaliser leurs états des lieux d’entrée afin de recevoir les clés de leurs nouveaux logements.
Parmi les 12 appartements, répartis dans 3 immeubles, 6 sont de type 2 et 6 sont type 3. Quant aux deux maisons de ville, elles sont de type 4.

Ces logements et les deux nouvelles rues seront inaugurées le vendredi 19 octobre 2018 à 18h.

L’OPAC de l’Oise a débuté en juillet 2017 la première phase de ce projet par un chantier de démolition d’anciens hangars agricoles. Le chantier de construction a alors commencé avec la réalisation de 14 logements locatifs. La superficie du terrain pour cette 1ère phase est de 5 700m². Ce chantier a permis également l’aménagement de 20 places de parking et la création d’une voirie permettant d’envisager le développement futur d'autres phases de construction neuve.

Ces 14 logements locatifs sociaux sont composés de 12 appartements répartis en trois immeubles et 2 maisons de ville avec jardins. Le volume des constructions est d’un étage pour les trois immeubles et un étage pour les maisons.

L’opération compte trois immeubles de 4 appartements (2 type 2 et 2 type 3), d’un local pour les vélos et les poussettes, d’un local poubelle. Les appartements en rez-de- chaussée bénéficient d’une terrasse privative. Les deux maisons de ville de type 4 se situent au fond de la parcelle. Chaque maison bénéficie d’un jardin privatif et d’un garage avec une place de stationnement

 

Un grand soin a été apporté à la confection intérieure des appartements pour que les familles s’y sentent bien.
Les appartements au rez-de-chaussée sont conçus pour que chaque locataire ait sa propre entrée. Chaque appartement en rez-de-chaussée bénéficie d’une terrasse et d’un jardin et d’un balcon en étage. Les logements bénéficient d’une belle exposition avec une cuisine aménagée, un séjour lumineux doté de baies vitrées et d’une salle de bains avec lavabo, douche et WC.

Les deux maisons répondent aux besoins de logements de familles avec enfants. Au rez-de-chaussée, une entrée spacieuse dessert une cuisine aménagée et un séjour lumineux. Un escalier en bois brut permet d’accéder au premier étage qui est composé de 3 chambres et d’une salle de bains avec baignoire, meuble vasque et WC. Une terrasse privative et un jardin privatif sont également aménagés autour des maisons.

C’est le cabinet d’architecte de Xavier Simonneaux à Agnetz qui été retenu comme maître d’oeuvre de cette première phase.
Cet ensemble immobilier compte 14 logements locatifs sociaux situés en entrée de bourg. Le projet s’inscrit dans la continuité urbaine de la commune et propose une architecture à l’échelle des constructions existantes de type « maisons de ville » et un grand soin a été apporté à la conception des logements.

La brique, la pierre, l’enduit, l’ardoise et la tuile colorent les façades de la commune. Le projet reprend cette composition façade/pignon pour inscrire un jeu de volume sur les façades des appartements. La modénature des façades du projet se compose des matériaux utilisés dans la commune, les volumes des constructions sont différenciés par des traitements différents : enduit de ton pierre, soubassement et encadrement de baie de couleur brique et toiture en tuile rouge pour certaines façades et façades en brique rouge avec encadrement de baie en enduit et toiture en ardoise.

La commune d’Étouy a développé un projet d’Orientation d’Aménagement et de Programmation (OAP) visant à réaffirmer la centralité de la commune autour de la place publique tout en favorisant les parcours résidentiels. L’urbanisation de la zone se fera en trois phases entre 2017 et 2030.

Le site de la Ferme d’Étouy correspond à une ancienne exploitation agricole établie sur 16 025 m² (1,6 hectare). Idéalement localisé au centre de la commune, l’aménagement de ce site a permis de créer un effet « couture » entre le village « d’en haut » et le village « d’en bas ». Des places de stationnement seront réalisées pour les nouveaux habitants et leurs visiteurs. Une voirie en double-sens, parallèle à la place publique, permettra de desservir les lots individuels.

L’OPAC de l’Oise a sollicité le concours de l’Établissement public foncier local du département de l’Oise afin d’en assurer la maîtrise et le portage dans la mesure où le projet prévoyait 40% au moins de logements locatifs financés en PLUS et PLAI.
Le conseil municipal d’Etouy a dès lors approuvé ce projet présenté.
La commune d’Étouy a également autorisé l’intervention de l’Epflo sur le territoire communal, dont la Communauté de Communes du Pays Clermontois est membre, en vue de l’acquisition par l’OPAC de l’Oise dans le cadre d’un bail emphytéotique des parcelles de 16 025 m².

Dans le cadre de ce bail, l’OPAC de l’Oise s’est engagé à racheter le terrain dans 50 ans. D’ici là, l’EPFLO reste propriétaire du terrain.

Montant global de l’opération : 1 767 584 €
Financement :
Subventions :
État : 11 400 €
Conseil départemental de l’Oise : 33 000 €
Emprunts contractés par l’OPAC de l’Oise auprès de
l’État par le biais de la Caisse des Dépôts : 753 813 €
Fonds propres de l’OPAC de l’Oise : 737 344 €
Portage foncier EPFLO : 232 027 €

Maître d’oeuvre bâtiment : Xavier Simonneaux, Agnetz (60)
Assistant maître d’oeuvre : CPA Conseils, Juilly (77)
Bureau d’études thermiques : A. E. C, Camon (80)
Contrôleur technique : Socotec, Creil (60)
Coordonnateur SPS : Dim Expert, Beauvais (59)
Entreprises : chantier en corps d’états séparés
Gros oeuvre : Hainault, Laigneville (60)
Charpente et bois : Sarl Trolard et Bernard Frères, Camelin(02)
Couverture : Théry couverture, Hermes (60)
Menuiseries extérieures : Artisal, Creil (60)
Cloisons et doublages : Sarl Lesourd Didier, (80)
Menuiseries intérieures bois : Glodt, Beauvais (60)
Plomberie, chauffage : ADI 80, Roye (80)
Électricité : Télecoise, Beauvais (60)
Revêtements de sols : SEPP Peinture, Grandvilliers (60)
Métallerie : Delahoche Métallerie, Achy (60)
Peinture : Nov Deco, Rouen (76)
Ravalement : ARP, Le Havre (76)
Voiries et réseaux divers, espaces verts : Eiffage TP Nord, Estrées-Saint-Denis (60)
Clôtures : La Compagnie Normande des Clôtures, Le Vieil Évreux (27)

Edité le
09/10/2018

Sur le même sujet

clermontpremierepierre19juin2018

Clermont, 39 appartements en construction

Mardi 19 juin 2018 à 11h, Ophélie Van-Elsuwe, Conseillère départementale du canton de Clermont, déléguée, chargée de la jeunesse et de la citoyenneté;  Lionel Ollivier, Maire de Clermont, Gillian Roux, Conseillère départementale de l'Oise et administratrice de l'OPAC de l'Oise et Vincent Péronnaud, Directeur général de l’OPAC de l’Oise ont posé la première pierre d’un immeuble de 39 appartements locatifs avec 492 m² de surfaces commerciales en rez-de-chaussée, avenue des Déportés à proximité de la gare de Clermont.

Construction Neuve
froissyinaug

Froissy, 34 logements inaugurés

Le 12 juin 2018, Nadège Lefebvre, Présidente du Conseil Départemental de l’Oise a inauguré les 34 nouveaux logements de la rue des Charrons aux cotés de Denys Pype, Conseiller régional des Hauts de France; Nicole Cordier, Conseillère départementale de l'Oise ; Brigitte Lefebvre, conseillère départementale de l'Oise et administratrice de l’OPAC de l’Oise ; Catherine Sabbagh, Maire de Froissy et des membres du Conseil municipal.

 

Construction Neuve