Résumé

Vendredi 16 novembre 2018, de nombreuses personnalités ont posé la première pierre de 10 logements locatifs sociaux de l’OPAC de l’Oise, à Agnetz

Un petit collectif de 7 logements sur deux étages et 3 maisons individuelles accolées sont en cours de construction sur le site de l’ancien moulin d’Agnetz, aux 291 rue Bernard Laurent et 34 rue du Pont de Terre, au hameau de Ronquerolles.

Agnets 16.11.2018
Construction Neuve

Agnetz, 10 logements neufs en chantier à Ronquerolles

Body

Vendredi 16 novembre 2018, de nombreuses personnalités ont posé la première pierre de 10 logements locatifs sociaux de l’OPAC de l’Oise, à Agnetz. 

Un petit collectif de 7 logements sur deux étages et 3 maisons individuelles accolées sont en cours de construction sur le site de l’ancien moulin d’Agnetz, aux 291 rue Bernard Laurent et 34 rue du Pont de Terre, au hameau de Ronquerolles.

Cette opération est réalisée sur une parcelle d’une superficie de 1 631 m² bordée par la Brèche et située à Agnetz, au hameau de Ronquerolles. La mairie a préempté le terrain et sollicité l’EPFLO (Etablissement public foncier local de l’Oise et de l’Aisne) pour le portage foncier.

Ce dernier a acquis le terrain pour l’OPAC qui, en contrepartie, lui verse un loyer dans le cadre d’un bail emphytéotique de 60 ans à l’issue duquel l’organisme en deviendra propriétaire. La mairie d’Agnetz, durant les travaux, met à disposition un terrain pour les installations de chantier.

 

Au sein de la future résidence de 10 logements, tous destinés à la location, il y aura 7 appartements répartis sur trois niveaux. Ces derniers, dont 4 type 2, 2 type 3 et 1 type 4, offriront des superficies allant de 41 m² à 69 m². Les 3 maisons mitoyennes, toutes de type 4, auront une superficie moyenne de 76 m². 

L’opération offrira 14 places de stationnement aérien. Un seul accès automobile est prévu, rue du Pont de Terre. L’accès piéton pourra se faire par la rue du Pont de Terre et par la rue Bernard Laurent. Les locataires disposeront, en outre, d’un local destiné aux deux roues et d’un local pour les ordures ménagères. La résidence sera fermée par un portail motorisé.

Tout en s’intégrant parfaitement à son environnement, l’architecture contemporaine du projet sera affirmée par la volumétrie des bâtiments et les matériaux utilisés. Concrètement, cela se traduira par une mixité des matériaux de façade mêlant  des enduits de teintes naturelles, du bois et du zinc, ainsi que par un jeu des toitures avec des toits terrasses. Fragmenté en trois volumes différenciés par leur forme et leurs matériaux, le bâtiment collectif sera conçu sur la même échelle et les mêmes matériaux que les trois maisons accolées. Ce projet a été conçu par le cabinet Arval Architectes de Crépy-en-Valois.

L’opération respectera la réglementation thermique 2012 -20 % ainsi que le label NF Habitat. 

Les logements bénéficieront d’un chauffage individuel gaz, avec chaudière hybride pour les logements individuels. La production d’eau chaude sanitaire sera assurée par ces mêmes équipements.

L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) avec bouches d’entrée d’air et extraction d’air hygroréglables est également prévue. Les moteurs des ventilateurs seront à très basse consommation électrique. La VMC sera installée dans tous les logements. Ce type de ventilation permet un contrôle précis des débits d’air rejetés, participant ainsi à limiter les déperditions thermiques et réduisant de ce fait les consommations de chauffage.

Par ailleurs, l’ensemble des logements bénéficieront d’équipements économes en eau, tels que des mousseurs sur l’ensemble des robinets, des mitigeurs dans les douches, des mécanismes double chasse sur les WC. En outre, des compteurs individuels permettront aux habitants de connaître leur consommation instantanément.

L’aménagement des trois maisons et des deux appartements du rez-de-chaussée du bâtiment collectif a été pensé afin que ces cinq logements soient accessibles aux personnes à mobilité réduite et aménageables. Il est ainsi prévu d’installer des douches dans les T2 et T3, des baignoires dans les  T4 (collectif). Pour les maisons, il existera la possibilité de réaliser une douche au rez-de-chaussée, afin de les rendre adaptées aux personnes à mobilité réduite.

 

Prévus sur 14 mois, les travaux ont débuté le 3 juillet 2018.

Les premiers locataires de la future résidence devraient donc prendre possession de leurs logements à l’automne 2019.

C’est un cadre naturel soigné qui s’offrira à eux, avec des aménagements paysagers et des jardins et terrasses privatives. Cela concernera les logements individuels et ceux situés au rez-de-chaussée du bâtiment collectif. En outre, au printemps 2019, en vertu d’une convention signée avec l’OPAC de l’Oise, le Syndicat de la vallée de la Brèche (SMBVB) va entreprendre et financer des travaux d’aménagement des rives de la Brèche.

Montant global de l’opération : 1 784 298 euros.

Financement :

-Subventions 

> État : 20 700 euros.

 >Conseil départemental de l’Oise : 31 000 euros.

-Emprunts contractés par l’OPAC de l’Oise : 

>État via la Caisse des dépôts : 779 349 euros.

- Fonds propres de l’OPAC de l’Oise : 722 249 euros.

Portage foncier :

  • EPFLO : 231 000 euros.

 

Maîtrise d’ouvrage : OPAC de l’Oise, Beauvais (60).

Maître d’œuvre bâtiment : Arval Architectes, Crépy-en-Valois (60).

Organisation, pilotage et coordination : AMOPC, Beauvais (60).

Bureau de contrôle : Apave, Compiègne (60).

Coordonnateur SPS : Dim Expert SPS, Beauvais (60).

Entreprises :

- Gros-œuvre, ravalement, revêtements durs  : EOS Construction, Beauvais (60).

-Charpente : Charpent’Ideal, Ailly-Le-Haut-Clocher (80).

- Couverture et étanchéité : EBDO, Ressons-sur-Matz (60).

-Menuiseries extérieures : AARK, Cessieres (02).

-Menuiseries intérieures : Nouvelles menuiseries du moulin, Tillé (60).

- Cloisons, doublages et plafonds : Sarl Didier Lesourd, Camon (80).

-Métallerie : Equipements stores fermetures, Presles (95).

- Électricité, téléphonie, télévision  : SAS Thebault-Electricité Générale, Herchies (60).

- Chauffage, ventilation, plomberie, sanitaire : ASFB, Ansauvillers (60).

-VRD : Degauchy, Cannectancourt (60).

-Espaces verts et clôtures : Loiseleur, Villers-Saint-Paul (60).

Pour la construction de ces 10 logements locatifs sociaux, l’OPAC de l’Oise a obtenu de l’État les agréments du logement social en financement PLUS, PLAI et PLS, avec la répartition suivante : 3 logements sont en financement PLAI (Prête Locatif Aide Intégration), 4 en PLUS (Prêt Locatif à Usage Social) et 3 en PLS (Prêt Locatif Social).

Ces financements permettent à l’OPAC de l’Oise de proposer des loyers accessibles, adaptés aux revenus des locataires et d’assurer une mixité sociale au sein de l’opération.

C’est l’antenne de Clermont, animée par son responsable, Yves Le Moullac, qui sera l’interlocuteur des futurs locataires de la résidence d’Agnetz.

Elle est située au 1 square Georges Bernanos, 60 600 Clermont et ouverte du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Tel. : 03 44 50 81 60.

16/11/2018