Résumé

Vendredi 23 novembre 2018 à 18h15, un double évènement a réuni élus, locataires et représentants de l'OPAC de l'Oise rue Edouard Vaillant à Rantigny.

En effet, l’OPAC de l’Oise a signé sa 77ème charte de la cage d’escaliers avec les résidants de l’immeuble A, situé 27 et 29 rue Edouard Vaillant.
L’office a inauguré, par ailleurs, les travaux réalisés dans les cages d’escaliers situées entre les numéros
27 et 41 de cette même rue.

Une belle soirée qui s'est terminée dans la bonne humeur en mairie de Rantigny.

Evénements
Rantigny
Body

Vendredi 23 novembre 2018 à 18h15, un double évènement a réuni élus, locataires et représentants de l'OPAC de l'Oise rue Edouard Vaillant à Rantigny.

En effet, l’OPAC de l’Oise a signé sa 77ème charte de la cage d’escaliers avec les résidants de l’immeuble A, situé 27 et 29 rue Edouard Vaillant.
L’office a inauguré, par ailleurs, les travaux réalisés dans les cages d’escaliers situées entre les numéros
27 et 41 de cette même rue.

Une belle soirée qui s'est terminée dans la bonne humeur en mairie de Rantigny.

54 familles bénéficient de parties communes relookées suite aux travaux menés en 2017 par l’association d’insertion Elan-CES à La Poste aux lettres, dans les bâtiments situés du 27 au 41 rue Edouard Vaillant à Rantigny.

Au cours des 6 mois de chantier, ces huit cages d’escaliers, ainsi que les portes de garages et
les couloirs des caves, ont été peintes. Les caves ont, en outre, été réaménagées et sécurisées puisque leurs portes ont été remplacées par des portes coupe-feu. Y ont, par ailleurs, été aménagées des locaux vélos, poussettes, garde-meubles et box.

Ces travaux ont été financés par l’OPAC de l’Oise, avec le soutien de l’Etat et du Conseil départemental de l’Oise. 95 805 euros ont été également investis par l’office, non-seulement pour renouveler l’éclairage dans ces huit cages d’escaliers et leurs caves, mais aussi pour améliorer l’étanchéité des toitures de dix-huit garages situés à proximité. S’agissant de l’éclairage, des hublots à leds à détecteur de présence ont été installés en 2017 et 2018 par l’entreprise Electro-Services, basée à Breuil-le-Sec.
Quant aux travaux d’étanchéité, ils ont été menés à bien en 2018 par l’entreprise clermontoise Gecape.

Le dialogue et la concertation sont au coeur du projet de la charte de la cage d’escaliers. Ainsi, les résidants et les représentants de l’antenne de l’OPAC de l’Oise de Clermont ont travaillé main dans la main pour donner naissance à celle-ci.

A travers ce document officiel, chacune des deux parties prend des engagements visant à améliorer le cadre de vie des résidants.

L’ensemble de ces engagements apparaissent dans la charte et sont répartis dans trois thématiques
: citoyenneté, sécurité des parties communes et nettoyage et propreté.
Concrètement, en signant cette charte, l’OPAC de l’Oise s’engage à sécuriser les cages d’escaliers des immeubles, mais aussi à encadrer les incivilités et à réaliser divers aménagements. Les résidants et le
bailleur, quant à eux, se mobilisent pour améliorer la tranquillité au sein de leur immeuble afin de bénéficier d’un cadre de vie agréable.
Dans le cadre de cette charte, l’OPAC de l’Oise va réaliser divers travaux au sein de l’immeuble, lesquels ont été définis en fonction des souhaits exprimés par les résidants.
Ces derniers, en signant la charte, s’engagent à respecter les travaux qui ont été effectués.

Les locataires de dix des douze logements concernés, situés aux 27 et 29 rue Edouard Vaillant,
à Rantigny, signent la charte aujourd’hui.

A l’initiative de celle-ci, l’antenne clermontoise de l’OPAC de l’Oise a organisé deux réunions
avec les résidants. La première, animée par Yves Le Moullac, le responsable de l’antenne, Nicolas
Tomic, le gardien, et Thomas Boukhenoufa, l’animateur de gestion de proximité, s’est tenue le
23 avril 2018 pour présenter et valider le projet de charte de la cage d’escaliers. Une seconde a eu lieu
le vendredi 29 juin, afin, notamment, de valider le programme des travaux. Très constructives,
ces rencontres ont permis aux locataires et représentants de l’OPAC de l’Oise de dialoguer. En
dehors de celles-ci, la discussion est restée ouverte par l’intermédiaire de l’antenne de Clermont

  • Organisation d’un atelier plantation de fleurs dans les espaces verts de la résidence;
  • mise en place d’un parterre de fleurs en contrebas des logements;
  • pose d’une main courante devant deux entrées;
  • remplacement de la porte du sas qui ferme mal. Deux solutions ont été proposées concernant cette porte : la rénover ou bien l’enlever. Les locataires ont décidé de rénover cette porte; 
  • remplacement des portes d’entrée des logements.

Cette charte de la cage d’escaliers est la 77ème signée par l’OPAC de l’Oise et la 8ème paraphée
par l’antenne de Clermont. Les sept précédentes chartes ont concerné les communes suivantes : cinq à Clermont, une à Fitz-James et une à Rieux.


Le premier projet de charte de la cage d’escaliers a été mis en place en juin 2000, dans le quartier
Saint-Jean, à Beauvais. Depuis, l’OPAC de l’Oise a multiplié les projets de charte de la cage d’escaliers
sur l’ensemble de son patrimoine.

Ces chartes ont permis d’apporter des améliorations concrètes au cadre de vie des locataires. Ces
projets s’inscrivent dans une dynamique de gestion de proximité et permettent de travailler en
concertation avec les habitants sur l’amélioration de leur habitat et de leur cadre de vie. Il est essentiel
que les résidants se mobilisent et deviennent acteurs du projet en participant activement à toutes
les étapes du dispositif, depuis la conception de la charte jusqu’à son suivi.

Edité le
24/11/2018

Sur le même sujet

Pont-Sainte-Maxence : installation de conteneurs enterrés

Du 29  octobre 2018 au 9 novembre 2018, la communauté de communes du Pays d’Oise et d’Halatte (CCPOH) installe des conteneurs enterrés à proximité des bâtiments les Côteaux et les Collines, situés respectivement aux 1 à 5 rue Saint-Jean et aux 6 à 7 rue Saint-Jean,  à Pont-Sainte-Maxence.

Travaux
Les travaux vont durer trois mois.

Chantilly : travaux de mise en sécurité des caves

L’OPAC de l’Oise réalise actuellement des travaux de mise en sécurité des caves, dans le bâtiment B, situé dans le quartier Lefébure, aux 5 et 7 allée de la Plaine, à Chantilly. Vont en bénéficier 20 locataires.

Travaux