Résumé

De nombreuses personnalités ont participé, jeudi 10 janvier 2019, à l'inauguration du foyer d'accueil médicalisé "Les libellules", à Bailleul-sur-Thérain.

Evénements
Les personnalités, à l'occasion de cette inauguration, ont pu visiter l'établissement.
Body

De nombreuses personnalités ont participé, jeudi 10 janvier 2019, à l'inauguration du foyer d'accueil médicalisé "Les libellules", à Bailleul-sur-Thérain.

L’Unapei de l’Oise et le CHI de Clermont se sont associés pour répondre à un appel à projet conjoint lancé par l’Agence Régionale de Santé des Hauts de France et le Conseil Départemental de l’Oise pour la création du Foyer d’Accueil Médicalisé Les Libellules (FAM).

Freiner les orientations vers la Belgique

Ce projet qui a reçu, pour sa construction, l’appui financier du Conseil départemental de l’Oise et de l’Etat contribue à augmenter, sur le département de l’Oise, le nombre de places d’hébergement adapté pour les personnes présentant des Troubles du Spectre Autistique (TSA) comme pour les personnes handicapées psychiques. L’objectif a été de résoudre certaines situations sans solutions ou hospitalisées fautes de places et de freiner les orientations vers la Belgique.

Ce FAM de 43 places accueille donc deux types de publics et associe ainsi deux savoirs faire dans l’accompagnement des personnes, celui de l’Unapei de l’Oise pour les personnes autistes et celui du CHI pour les personnes handicapées psychiques.

Le Conseil départemental de l’Oise souhaite accompagner les personnes atteintes de troubles psychiques et autistiques, au côté de leur famille, tout au long de leur vie, dans le respect de leurs souhaits et de leurs choix. Il est d’ailleurs l’un des rares départements de France à développer et à encourager des méthodes de diagnostic, de formation, de recherche et d’éducation des enfants autistes et de leurs familles ainsi que des programmes d’aide à la communication et au langage. En finançant  à hauteur de 1,2 M€ ce beau projet, le Conseil départemental  permet, non seulement, d’accroître l’offre de places sur le territoire mais aussi d’assurer des conditions d’accueil de qualité aux personnes atteintes de troubles psychiques et de troubles autistiques. Cet investissement, complété par une dotation de fonctionnement de 2,4 M € par an, porte désormais à 8 le nombre de Foyers d’Accueil Médicalisés dans l’Oise. Le Conseil départemental affirme ainsi sa volonté de permettre à tous, quel que soit leur âge et leur état de santé, de bien vivre dans l’Oise. 

Le choix d’une structure de coopération telle que le GCSMS (Groupement de coopération sociale et médico-sociale) pour cogérer la structure, entre le CHI et l’Unapei 60, est un choix innovant qui marque la volonté de partenariat pour croiser les compétences, mutualiser certaines fonctions et équipements tout en respectant les besoins de chaque personne accueillie qui, tout en étant hébergée, a besoin parfois de soins notamment psychiatriques.

En effet, le FAM Les Libellules, au-delà des 43 places d’hébergement à temps plein, c’est aussi :

- 3 places d’hébergement séquentiel pour assurer le répit des aidants et des familles pour les personnes vivant à domicile ;

- 2 places d’accueil de jour pour favoriser le maintien à domicile ;

- 6 places en accueil familial en cours de création et intégrées dans le fonctionnement pluridisciplinaire du FAM.

Cet ensemble permet d’apporter une réponse adaptée à chaque situation.

Si l’accompagnement s’adapte aux spécificités de chacun des publics dont les besoins sont différents, le projet permet de mutualiser certaines activités socio-éducatives, les activités administratives, logistiques et techniques, les équipements dont certaines salles d’activité et les salles de soins.

Le projet a aussi permis la relocalisation sur le même site, des 10 places du FAM Saint Nicolas gérées en direct par l’Unapei de l’Oise et la création de 10 nouvelles places de foyers de vie.

Sur le plan du montage technique, plusieurs partenaires se sont mobilisés :

- Tout d’abord, la Mairie de Bailleul sur Thérain et l’OPAC de l’Oise pour insérer la structure dans l’éco quartier « L’entre-deux monts » où nous nous trouvons. L’OPAC de l’Oise, propriétaire du terrain, a assuré la construction en tant que maître d’ouvrage et a répondu au cahier des charges de L’Unapei de l’Oise et du CHI de Clermont en association avec le cabinet d’architecture ARVAL pour la maîtrise d’œuvre.

- l’Agence régionale de santé et le Conseil départemental  de l’Oise qui, par leurs financements de fonctionnement, ont aussi validé le projet sur le plan qualitatif.

- L’Etat qui a permis l’accès à un financement à taux zéro.

- Les deux structures fondatrices du GCSMS Les Libellules qui ont œuvré pour répondre ensemble à l’appel à projet de l’ARS et du CD 60 et assuré la trésorerie la première année.

Le projet architectural, d’un montant toutes dépenses confondues de près de 7 M€ pour 3 265 m² construits, distribue les maisonnées  en « peigne » avec des toits en pente ce qui donne l’impression d’être « comme à la maison » avec une la lumière omniprésente. C’est autour  d’une « rue intérieure » que s’organisent, au centre, le pôle « fonctions mutualisées », à gauche le pôle « troubles autistiques » et à droite le pôle « handicap psychique ». Des patios permettent l’accès vers l’extérieur en toute sécurité mais aussi la circulation entre la partie « hébergement » et la partie « activités ».

Côté développement durable, l’orientation Nord Sud des Maisons permet un ensoleillement maximum, les pièces d’activités sont ouvertes plein sud et les débords en toiture assurent une protection solaire l’été.

L’utilisation du bois sur les façades, le jeu de couleurs douces et harmonieuses, le travail sur des ouvertures réparties de manière non symétrique confère à l’ensemble un caractère chaleureux et sécurisant.  

Le FAM Les libellules  comporte deux niveaux de construction adaptés, dans leur configuration, à la topologie particulière du terrain. Les 53 appartements, d’une superficie moyenne de 20 m², sont tous de type 1. Chacun d’entre eux est doté d’une salle de bains avec toilettes, équipée d’une douche. Le sol est anti-dérapant et au mur, la faïence murale occupe toute la hauteur. Tous les logements disposent aussi de volets roulants électriques à commande fixe et commande à distance pour le personnel d’accompagnement.  Ils bénéficient, enfin, d’un plafonnier avec variateur et d’un éclairage d’appoint en chevet par applique murale au-dessus du lit.

Le choix des matériaux a été effectué pour permettre un entretien optimal des lieux : revêtement de sols en plastique souple, peintures murales lessivables. L’ensemble des logements, les espaces collectifs et extérieurs sont conçus, équipés et configurés pour accueillir des personnes à mobilité réduite.

Dans l’enceinte du Fam, un parking de 40 places est aménagé pour le personnel et les visiteurs, dont l’accès se fait par un portail motorisé. Il y a également un local deux-roues.

Entre le dépôt du permis de construire initial, le 5 août 2014 et la visite d’ouverture de la commission de sécurité le 22 mai 2017, c’est presque trois ans, dont 16 mois de travaux proprement dit, qui se sont écoulés pour aboutir à un lieu de vie accueillant, aux normes de sécurité et d’accessibilité d’aujourd’hui.

  • Maître d’ouvrage : OPAC de l’Oise (Beauvais).
  • Maîtrise d’œuvre : Arval Architectes (Crépy-en-Valois), Climtherm (Dury), IDC (économiste).
  • Bureau de contrôle : SOCOTEC (Creil).
  • Coordonnateur SPS : APAVE (Beauvais).
  • Coordinateur SPS : Apave et DIMEXPERT (Beauvais).
  • Entreprise générale : Ramery (Laigneville).

Coût global : 6 895 338 euros.

Subventions :

  • Conseil Départemental de l’Oise : 1 272 000 euros.

Emprunts contractés par l’OPAC de l’Oise auprès de la Caisse des dépôts (Etat) :

  • Prêt PLS (Prêt locatif social) sur 40 ans : 3 401 971 euros.
  • Prêt Phare (Prêt habitat amélioration restructuration extension) sur 35 ans : 1 690 008 euros.
  • Prêt PLS (Prêt locatif social) sur 50 ans (foncier) : 531 359 euros.

Edité le
10/01/2019

0 comment

Sur le même sujet

Les 34 nouveaux logements ont été inaugurés le 18 septembre 2019.

La Croix-Saint-Ouen : la résidence Thomas Carter inaugurée

Le 18 septembre 2019, à La Croix Saint-Ouen, l'OPAC de l'Oise a inauguré les 34 maisons locatives de la résidence Thomas Carter, du nom d'un ancien propriétaire et entraîneur de chevaux de course de renommée dans la commune en 1862. Particularité de cette opération : 8 de ces maisons sont labellisées Habitat Senior Services plus®, c'est-à-dire, adaptées à un public senior.  Elles ont été acquises par l’OPAC de l’Oise en Vefa (Vente en l’état futur d’achèvement) auprès d’un promoteur, dans le cadre du programme immobilier «Domaine de Sainte-Croix». Les locataires ont reçu les clés de leurs logements les 23 mai et 4 juillet derniers.

Evénements
Boutencourtinaugeglisestquentin

Boutencourt, inauguration de la restauration de l'église Saint-Quentin

Le 4 mai 2019, les travaux de la restauration de l'église Saint-Quentin de Boutencourt dans l'Oise ont été inaugurés par de nombreuses personnalité malgré une météo maussade.

L'OPAC de l'Oise a apporté sur ce chantier à la mairie de Boutencourt sa compétence technique, administrative et juridique dans le cadre d'une mission de conduite d'opération. Cet édifice a été sauvé par ces travaux.

Evénements