Résumé

Face au défi que représente le vieillissement de la population de notre département, l’OPAC de l’Oise et le Conseil départemental travaillent main dans la main dans le domaine du logement. C’est ainsi que Sophie Levesque, vice-présidente du conseil départemental chargée des Personnes âgées et personnes handicapées, a visité, mardi 9 juillet, la résidence senior Services Nadège Mora, à Neuilly-en-Thelle inaugurée en 2016, et la résidence senior services  Danielle Mitterrand, à Saint-Maximin inaugurée en juin 2019.

 

Evénements
Sophie Levesque, vice-présidente du Conseil départemental de l'Oise (à droite) a visité les deux résidences le 9 juillet.
Body

Face au défi que représente le vieillissement de la population de notre département, l’OPAC de l’Oise et le Conseil départemental travaillent main dans la main dans le domaine du logement. C’est ainsi que Sophie Levesque, vice-présidente du conseil départemental chargée des Personnes âgées et personnes handicapées, a visité, mardi 9 juillet, la résidence senior Services Nadège Mora, à Neuilly-en-Thelle inaugurée en 2016, et la résidence senior services  Danielle Mitterrand, à Saint-Maximin inaugurée en juin 2019.
«  Les locataires vivent ici dans des résidences et des logements bien adaptés, des résidences où il y a une dynamique de groupe », a souligné Pierre Ferlin, directeur des maîtrises d’ouvrages spécifiques de l’office. Ces résidences destinées aux personnes âgées autonomes ont une double particularité : d’une part offrir des adaptations spécifiques  dans les logements comme des barres de maintien, prises électriques à hauteur, volets roulants électriques, douches extra-plates, ou encore, sols antidérapants dans les pièces humides.  Et d’autre part, de mettre à disposition par le biais d’un accord collectif de location, une salle commune avec la présence d’une référente senior.

Une salle commune


Au cœur de la résidence de Neuilly-en-Thelle, les locataires disposent, pour se retrouver, échanger sur l’actualité et s’adonner à diverses activités, d’une salle commune, mais aussi d’une terrasse couverte avec chaises et tables.
«  Moi, je propose des activités, et  les locataires y participent ou pas. Par exemple pour le repas prévu le 19 juillet les participants notent sur le tableau le plat qu’ils apporteront », a ainsi expliqué Isabelle Fovet la référente senior qui intervient à raison de 18 heures hebdomadaires, à Sophie Levesque, qui était accompagnée mardi par Isabelle Massou, directrice de l’autonomie des personnes au conseil départemental de l’Oise  « Je tiens aussi à voir chaque locataire au moins une fois par semaine, pour voir si tout va bien », a ajouté Isabelle Fovet.


« On est dans la prévention des risques, et la prévention, c’est aussi moins de dépenses »


Cette résidence «  offre un cadre sécurisé à des gens qui n’ont pas forcément beaucoup de ressources », a résumé Pierre Ferlin. « Par ailleurs, on est dans la prévention des risques, et la prévention, c’est aussi moins de dépenses à terme pour la collectivité », a fait valoir Jean Diaz, directeur du développement social à l’OPAC de l’Oise.
Et les locataires s’y sentent bien, à l’exemple de Mireille : « Je suis bien ici, car je suis à côté de mon gendre et de ma fille. C’est très calme, ça me plaît ! »
A la résidence Danielle Mitterrand, à Saint-Maximin, où les locataires des 43 logements ont emménagé depuis trois mois, l’enthousiasme n’est pas moindre. Ils disposent également d’une salle commune, mais aussi d’un jardin partagé, d’un boulodrome et d’un kiosque. Référente senior sur place, Adeline Mezhoud a déjà fait connaissance avec les locataires et élaboré un planning d’activités. «  On a pour projet de proposer des cours d’informatique » a-t-elle indiqué, des idées plein la tête.

Des logements existants adaptés pour être labellisés HSS® +


Les logements labellisés HSS® + ne sont pas uniquement réalisés dans le cadre d’opérations neuves. En effet, l’OPAC de l’Oise réalise également des travaux afin d’équiper des logements existants pour qu’ils soient adaptés à ses locataires seniors et ainsi labellisés HSS® +. Des travaux de ce type sont notamment en cours dans le quartier des Champignolles, à Saint-Maximin, où Sophie Levesque s’est rendue mardi 9 juillet. Elle a rencontré René, locataire depuis dix ans, dont le logement a bénéficié d’aménagements complémentaires puisque une douche à l’italienne avec barres d’appui avaient été au préalable installées. Un sol antidérapant a ainsi été posé dans sa cuisine et sa salle de bains, les prises électriques et l’interphone ont été mis à hauteur, l’évier de sa cuisine a été remplacé, de même que le meuble-vasque de sa salle de bains.
Fin 2019, 650 logements de l’OPAC de l’Oise répartis sur 23 sites seront labellisés HSS® +.

 

 

 

Edité le
15/07/2019

0 comment

Sur le même sujet

Les 34 nouveaux logements ont été inaugurés le 18 septembre 2019.

La Croix-Saint-Ouen : les 34 logements de la résidence Thomas Carter inaugurés

Le 18 septembre 2019, à La Croix Saint-Ouen, l'OPAC de l'Oise a inauguré les 34 maisons locatives de la résidence Thomas Carter, du nom d'un ancien propriétaire et entraîneur de chevaux de course de renommée dans la commune en 1862. Particularité de cette opération : 8 de ces maisons sont labellisées Habitat Senior Services plus®, c'est-à-dire, adaptées à un public senior.  Elles ont été acquises par l’OPAC de l’Oise en Vefa (Vente en l’état futur d’achèvement) auprès d’un promoteur, dans le cadre du programme immobilier «Domaine de Sainte-Croix». Les locataires ont reçu les clés de leurs logements les 23 mai et 4 juillet derniers.

Evénements