Résumé

Entrepris le 1er décembre 2018 à la résidence pour personnes âgées Louis Aragon, à Chambly, des travaux de modernisation  vont s'échelonner sur 15 mois.

Travaux
Afin de gêner le moins possible les résidants de cet établissement géré par le centre communal d’action sociale de Chambly, les travaux sont réalisés par séquences de 15 jours d’intervention sur quatre appartements.
Body

 

Entrepris le 1er décembre 2018 à la résidence pour personnes âgées Louis Aragon, à Chambly, des travaux de modernisation  vont s'échelonner sur 15 mois.

 

Cela ne fait aucun doute, Bleuette, André, Nadine, Renée, Jacqueline, Bernadette et Denise se sentent comme chez eux à la résidence pour personnes âgées Louis Aragon, située au 364 rue Henri Barbusse, à Chambly, où ils vivent depuis quelques mois seulement ou plusieurs années. «  On a un petit appartement qui est très bien, on a des salles à disposition pour jouer aux cartes ou faire de la gymnastique », soulignent-ils.

Pour autant, tous apprécient que l’OPAC de l’Oise, constructeur et propriétaire des lieux, se soit lancé dans un chantier de modernisation qui va s’échelonner sur 15 mois. Depuis le 1er décembre 2018, les Etablissements Aquadim, une société parisienne, est à pied d’œuvre afin de réaménager les douches au sein des 65 logements que compte la résidence. Il s’agit aussi de moderniser, dans chacun d’entre eux, l’installation électrique, mais aussi, au cas par cas, de remplacer les éviers et meubles sous éviers afin qu’ils profitent d’une kitchenette relookée. Le remplacement de la douche notamment, est très attendu par les résidants que nous avons rencontrés, tant l’équipement actuel est devenu peu pratique au quotidien.

Des douches attendues

 « Il y a une marche d’au moins 25 centimètres pour y accéder, ce qui n’est pas très pratique pour les personnes handicapées », illustre ainsi une résidante. Une autre avoue même, en raison de ses problèmes pour marcher, avoir renoncé à se doucher et se lave quotidiennement au lavabo, « à l’ancienne », note-t-elle.

Afin de gêner le moins possible les résidants de cet établissement géré par le centre communal d’action sociale de Chambly, les travaux sont réalisés par séquences de 15 jours d’intervention sur quatre appartements. Pendant ceux-ci, les résidants sont temporairement accueillis par leur famille ou hébergés dans des logements vacants, sur place.

583 969 euros, c’est le montant de cet ambitieux programme, financé par l’OPAC de l’Oise et le centre communal d’action sociale de la ville de Chambly.

Trois autres opérations

Pas moins de trois autres opérations sont en cours ou seront entreprises en 2019 par l’OPAC de l’Oise au sein de structures accueillant des personnes âgées. Ainsi, des chantiers sont actuellement menés à la résidence pour personnes âgées (RPA) L’âge d’or de Pont-Sainte-Maxence, ainsi qu’à la RPA L’âge d’or de Noyon. Dans le premier cas, il s’agit d’installer des douches accessibles aux personnes à mobilité réduite et de moderniser l’installation électrique et le dispositif de sécurité incendie. Dans le second cas, les travaux consistent à remplacer les loggias et les volets roulants, mais aussi à moderniser l’électricité. Une dernière opération d’isolation débutera en 2019 à la RPA Les Hortensias, à Crépy-en-Valois,

Edité le
12/02/2019

0 comment

Sur le même sujet

L'essentiel des travaux a été réalisé en un peu moins d'une semaine.

Mitry-Mory : un local réaménagé pour plus de sécurité et d'hygiène et un tri amélioré

« La propreté, cela nous regarde », indique l’autocollant de l’OPAC de l’Oise collé dans la nouvelle pièce dédiée au tri aménagée dans le local destiné aux ordures ménagères, au tri et aux encombrants  situé 5 route de Clay, dans la Zac des Acacias, à Mitry-Mory. Lancés le 7 août, l’essentiel des travaux de réaménagement a été achevé le 12 août.

Travaux