Résumé

Très attendus par les locataires, les travaux de réhabilitation au square du Vivier-Corax à Compiègne, débuteront le 18 février 2019 pour un an de chantier. Une réunion publique a eu lieu le vendredi 8 février 2019 à partir de 18h à la cantine de l’école de Royallieu à Compiègne. Un logement-témoin sera réalisé et pourra être visité par les locataires dans les prochains jours.

 

Travaux
Body

Très attendus par les locataires, les travaux de réhabilitation au square du Vivier-Corax à Compiègne, débuteront le 18 février 2019 pour un an de chantier. Une réunion publique a eu lieu le vendredi 8 février 2019 à partir de 18h à la cantine de l’école de Royallieu à Compiègne. Un logement-témoin sera réalisé et pourra être visité par les locataires dans les prochains jours.

Sont concernés par les travaux les bâtiments Truite, Carpe Goujon et Brochet, situés aux 1 à 5, 6, 7, 8 à 15 square du Vivier Corax et leurs 150 résidants, lesquels vont préalablement bénéficier d’un diagnostic personnalisé. Cette importante opération d’un peu plus de 7 millions d’euros, qui va concerner les logements, mais aussi les parties communes et façades, est co-financée par l’OPAC de l’Oise et le Conseil départemental de l’Oise. Au programme : isolation thermique par l’extérieur  des façades, isolation des combles, pose d’antennes paraboliques collective, remplacement au cas par cas des ardoises, de l’étanchéité des souches ainsi que des volets et fenêtres.

Une trentaine de logements seront labellisés HSS® (Habitat seniors services®)

A l’intérieur des logements, seront réhabilités l’électricité ainsi que les sanitaires, sachant, qu’en outre, les vide-ordures vont être condamnés (sauf pour le bâtiment Truite). Dans les cuisines et salles de bains, la réfection des peintures est programmée tout comme le remplacement des sols. S’agissant des parties communes, les sous-sols vont être sécurisés avec l’aménagement de locaux coupe-feu pour les compteurs à gaz, tandis que les entrées des immeubles vont être ré-agencées. S’agissant des cages d’escaliers, les boîtes aux lettres vont être remplacées, les garde-corps vont être repeints et de la faïence va être posée. Notez qu’à l’issue cette opération de réhabilitation, une trentaine de logements seront labellisés HSS® (Habitat seniors services®), c’est-à-dire, adaptés aux besoins des locataires seniors. « Il y a en a bien besoin,  moi ça fait 17 ans que je suis ici et il n’y a jamais eu de travaux », note Eve Baralle, une locataire du bâtiment Brochet, à propos de l’opération de réhabilitation.

L’entreprise Brézillon a mis en place un pilote social qui prendra rendez-vous avec les locataires pour programmer au mieux l’intervention des entreprises au cours des travaux.

 

7
Un peu plus de 7 millions d'euros, tel est le coût prévisionnel de l'opération.

Un peu plus de 7,1 millions d'euros, c'est le coût de cette opération. Elle est financée par l'OPAC de l'Oise à hauteur de 6 855 072 euros, avec le soutien du Conseil départemental de l'Oise qui prend en charge 250 000 euros.

Maîtrise d'ouvrage : OPAC de l'Oise.

Maître d'œuvre : Groupement Archetude, Beauvais (60)/CLIMTHERM, Durry (80).

Bureau de contrôle : Bureau Veritas Exploitation, Compiègne (60).

Coordonnateur SPS : CFC, Antheuil-Portes (60).

Entreprise : Brezillon, Beauvais (Margny-lès-Compiègne).

 

Découvrir le détail des travaux

Informations

Pour en savoir plus, téléchargez le livret sur le détail des travaux pour les locataires et retrouvez les coordonnées du pilote social qui est à l'écoute des habitants.

Edité le
19/11/2018

0 comment

Sur le même sujet

L'ensemble des participé a été récompensé.

Noël créatif : 84 artistes distingués à Compiègne Royallieu

Pas moins 84 enfants originaires de Compiègne, Longueil-Annel, Longueil-Sainte-Marie, Margny-lès-Compiègne, La Croix Saint Ouen, Thourotte, Jaux, Clairoix et Saint-Sauveur ont été récompensés, le 31 janvier, à Compiègne, pour leur participation à la 11ème édition du concours « Noël créatif », organisé par l’OPAC de l’Oise.

Evénements