Résumé

De nombreuses personnalités ont inauguré, vendredi 7 juin 2019, à Saint-Maximin, la nouvelle résidence services "Danielle Mitterrand".

Evénements
La résidence inaugurée le 7 juin 2019 compte 43 logements exclusivement destinés à des seniors autonomes.
Body

De nombreuses personnalités ont inauguré, vendredi 7 juin 2019, à Saint-Maximin, la nouvelle résidence services "Danielle Mitterrand". Construite allée Lucie et Raymond Aubrac, à proximité du centre-ville, cet ensemble de 43 logements totalement sécurisé, compte 33 appartements et 10 maisons.
Ce véritable havre de paix est exclusivement destiné à des locataires seniors autonomes, qui disposent, non seulement de logements adaptés, mais aussi de nombreux services sur place, puisque la résidence sera labellisée Habitat senior services ®. Lancés le 6 décembre 2017, les travaux se sont achevés le 25 avril 2019. Les premiers locataires ont été accueillis le 29 avril dernier.

Ce projet a vu le jour grâce à une collaboration de longue date entre l’OPAC de l’Oise et la commune de Saint-Maximin. Les deux partenaires ont travaillé main dans la main pour donner naissance à ce nouveau lieu de vie intergénérationnel.Original et diversifié, ce programme immobilier permet de répondre aux besoins spécifiques des personnes âgées autonomes souhaitant vivre dans un cadre sécurisé et adapté.

Cette opération locative est composée de :
- 33 appartements : 1 type I bis, 30 type 2 et 2 type 3 avec terrasses ou balcons pour les appartements situés en rez-de-chaussée.
- 10 maisons : 5 type 2 et 5 type 3 avec jardins, pergolas et abris de jardins.

Avant le début de ce projet, une étude de faisabilité a été menée localement pour confirmer l’intérêt et l’attrait de ce projet auprès des personnes âgées de la commune.L’OPAC de l’Oise a été sollicité par la commune de Saint-Maximin pour la réalisation de ce projet destiné aux personnes âgées autonomes souhaitant un habitat adapté dans un cadre sécurisé.

L’office a lancé une consultation pour retenir un prestataire de services en charge de l’animation et de l’accompagnement des personnes âgées dans la résidence. Il a pour missions de garantir un cadre sécurisé à la résidence, de favoriser les liens intergénérationnels, d’orienter les locataires vers  les partenaires sociaux et associatifs quand ils ont besoin d’un accompagnement individuel en lien avec le Centre communal d’action social de la commune de Saint-Maximin et de leur proposer divers services et animations.

 

La résidence-services « Danielle Mitterrand » a été bâtie sur un terrain de 5 551 m² cédé à l’euro symbolique par la commune de Saint-Maximin à l’OPAC de l’Oise. Le bâtiment collectif de 33 logements et les 10 maisons individuelles se font face et sont séparés par le parking de 45 places, dont 4 sont réservées à des personnes à mobilité réduite. Il faut y ajouter un arrêt minute, lui aussi dédié aux personnes à mobilité réduite. La résidence est totalement sécurisée avec portail, portillons et contrôles d’accés.
Ces nouveaux logements bénéficient d’un emplacement idéal, à proximité du centre-ville de  Saint-Maximin, des commerces et des services proposés sur la commune.

C’est Valérie Bulté, du cabinet beauvaisien GD’A, qui a dessiné ce projet afin qu’il s’intègre parfaitement à son environnement et aux constructions avoisinantes.

Pour le mener à bien, GD’A s’est associé, dans le cadre d’un groupement, au bureau d’études JPR Ingénierie de Beauvais et au bureau d’études acoustique Eckea Acoustique de Paris. Dans une architecture moderne, l’immeuble est construit sur trois niveaux, sachant que les 33 logements sont desservis par une seule cage d’escaliers. Construits dans le même style architectural, les pavillons individuels, bien que mitoyens, se démarquent les uns des autres par un jeu d’avancées de façades.

Les matériaux utilisés pour les façades sont en parement de pierre et en enduit ton pierre. Le bâtiment collectif est conçu avec une toiture terrasse. Quant aux couvertures des maisons, elles sont métalliques et équipées de modules photovoltaïques.

Les appartements sont dotés d’une cuisine ouverte sur le séjour, d’une ou deux chambres selon la typologie, d’une salle de bains équipée d’une douche et d’un lavabo. Les WC se situent dans la salle de bains pour les appartements de type 2, et sont séparés dans ceux de type 3.

Les pavillons individuels labellisés HSS® sont organisés sur un seul et même niveau. Ils sont dotés d’une cuisine ouverte sur le séjour, d’une salle de bains  équipée d’un lavabo, d’une douche et d’un WC, et d’une ou deux chambres, selon la typologie du logement. Les pavillons de type III bénéficient d’un WC séparé. Chacun d’entre eux, à l’extérieur, benéficie d’une terrasse et d’un espace jardin.

L’ensemble des logements sont labellisés HSS®+ (Habitat Seniors Services®) et bénéficient donc des différentes adaptations techniques propres au label.

Celui-ci prévoit, dès la construction, l’aménagement d’équipements améliorant le confort et l’usage des personnes âgées autonomes :
- volets roulants électriques,
- barres de maintien dans les salles de bains et les toilettes,
- visiophone adapté,
- commande d’éclairage à l’entrée de chaque pièce,
- dispositif de coupure du courant électrique accessible,
- douche extra-plate.

 

Particularité supplémentaire sur cette opération, des veilleuses sont prévues entre les chambres et les salles de bains afin que les personnes âgées puissent suivre ce parcours éclairé pour se rendre aux toilettes la nuit.

 

Un soin tout particulier a été apporté à l’aménagement intérieur des logements afin que les locataires s’y sentent le mieux possible. Les sols sont recouverts d’un revêtement souple décor parquet, ce qui apporte esthétisme, isolation et facilité d’entretien aux résidants. Dans l’ensemble des logements, les murs sont livrés peints en blanc, ce qui laisse aux résidants la possibilité de personnaliser leur intérieur selon leurs goûts.

 

L’ensemble des fenêtres sont en PVC de couleur grise avec double vitrage et sont dotées de volets roulants, ce qui garantit une isolation optimale. La production de chauffage et d’eau chaude est assurée par des chaudières individuelles au gaz à condensation avec panneau photovoltaïque dans les maisons et de chaudières collectives dans les appartements.

Sur le plan énergétique, ces logements vont bénéficier de la Réglementation Thermique 2012 avec certification Qualitel.

Référencée Habitat Seniors Services®, Sandrine Poiré, gardienne de l’OPAC de l’Oise, est l’une des interlocutrices des locataires de la résidence. Elle dispose d’une loge au sein de l’immeuble.

 

Au coeur de cette résidence-services, une salle commune de 95 m², baignée de lumière et équipée d’une cuisine ouverte, a été réalisée au rez-de-chaussée du bâtiment collectif. Elle voisine avec un bureau et deux sanitaires.
En tant que locataire, c’est la mairie de Saint-Maximin qui gère cette salle baptisée « Jean Ferrat » pensée pour être un véritable lieu de vie collectif pour les locataires de la résidence. Objectifs : organiser des activités pour les résidants, proposer des services à la personne.

Pour assurer la protection et la sécurité des locataires, un prestataire de service a été retenu par la direction du développement social de l’OPAC de l’Oise, suite à un appel d’offres. Il s’agit de la Fondation Armée du Salut, dont un représentant assurera le rôle de référent sur place, à raison de cinq jours par semaine et de 18 heures hebdomadaires à partir de juin 2019. La Ville finance sa prestation à hauteur de 55 %, le reste est à la charge du locataire.
Il a des missions précises, définies dans l’Accord Collectif de locataires signé pour 4 ans par les résidants. Il sera chargé de gérer au quotidien les relations avec les locataires seniors et d’accueillir les nouveaux résidants. Il pourra également rendre divers services : visite hebdomadaire à domicile,  relais avec les partenaires que sont la mairie , les associations ou l’OPAC de l’Oise. Ce référent, en cas de difficulté permanente ou passagère d’un locataire, apportera son aide, que ce soit, par exemple, pour porter des courses ou déposer des ordures. Il proposera aussi, au moins deux fois par semaine, des animations collectives et gérera le planning des réservations de la salle commune. Enfin, il assurera le relais avec les entreprises lorsqu’un locataire rencontrera un problème technique.

 

Véritable lieu de vie et d’échanges, la résidence-services  « Danielle Mitterrand », ce n’est pas que du logement. En plus des activités et services proposés sur place, les locataires disposent, dans l’enceinte même de celle-ci, d’un boulodrome, d’un kiosque et d’un jardin partagé. Situé à l’arrière du bâtiment collectif, le grand boulodrome est aisément accessible et est équipé de deux bancs. Deux bancs aussi sont installés sous le kiosque situé au fond de la résidence, entre le bâtiment collectif et les maisons individuelles.
Quant au jardin partagé, qui jouxte les maisons individuelles et le kiosque, il est agrémenté de dix jardinières. Il est équipé d’un abri destiné à entreposer le matériel de jardinage.

Montant global de l’opération : 5 034 764 €


Subventions :
Etat : 91 200 €
Conseil départemental de l’Oise : 111 000 €
Conseil régional Hauts-de-France : 82 500 €


Emprunts contractés par l’OPAC de l’Oise :
Etat par le biais de la Caisse des Dépôts : 2 800 064 €
CARSAT : 800 000 €


Fonds propres de l’OPAC de l’Oise : 1 150 000 €

Maître d'oeuvre :

- GD'A Groupement d'architectes : 8 place des Treilles, 60 000 Beauvais.

- JR Ingénierie : Centre d'affaires Le Coryphée, 5 rue de Maidstone, Bâtiment Baryton, 60 000 Beauvais.

- Eckea Acoustique : 33 rue de Croulebarde, 75 013 Paris.

Bureau de contrôle :

CETE Apave : Zac de Mercières, CS 10537, 2 rue Gustave Eiffel, 60 205 Compiègne cedex.

Coordonnateur SPS :

Dim Expert SPS : 3 rue de Sétubal, 60 000 Beauvais.

Entreprises :

- Sogea Picardie : impasse François Jacob, 60 612 Lacroix-Saint-Ouen.

- SAS cThebault : 40 chemin des Tisserands, 60 112 Herchies.

 

L’ensemble des ces logements locatifs bénéficient des financements classiques du logement social, PLUS (Prêt Locatif à Usage Social), PLAI (Prêt Locatif Aide d’Intégration) et PLS (Prêt Locatif Social). Ils permettent à l‘OPAC de l’Oise de proposer des loyers différents selon les revenus des locataires.

Ainsi, pour les appartements de type 2, ils vont de 441,79 euros à 721,30 euros, et pour ceux de type 3, de 689,80 euros à 692,33 euros.

Pour les maisons, les loyers vont de 392,74 euros à 394,73 euros pour un type 2, et de 489,99 euros à 667,31 euros pour un type 3.

Nicolas Charlet, responsable de l’antenne de l’OPAC de l’Oise de Nogent-sur-Oise et son équipe sont les interlocuteurs privilégiés des locataires de Saint-Maximin.

L’antenne de l’OPAC de l’Oise de Nogent-sur-Oise est située 33 avenue du 8 Mai 1945 à Nogent-sur-Oise et est ouverte
du lundi au vendredi de 9 h à 12h et de 14h à 17h.

Tél : 03 44 31 77 40 – nogent@opacoise.fr

Edité le
11/06/2019

0 comment

Sur le même sujet